La bombe Facebook

Mes étudiants et mes clients sont sous le choc depuis une semaine.

Deux semaines jour pour jour après la bombe météo, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a lâché une véritable bombe en annonçant une refonte majeure de son algorithme. Les publications de nos amis et de nos proches seront donc priorisées dans notre fil d’actualité, au détriment des publications des pages d’entreprises, des médias d’information et de la publicité. So what? Encore une tempête qui va nous coûter cher?

L’ALGORITHME DE FACEBOOK OU LE JOUR DE LA MARMOTTE

L’algorithme de Facebook est composé d’une formule mathématique. Les robots mettent de l’avant les publications qui ont plus de portée et d’engagement et plusieurs autres facteurs, dont la forme du contenu et la récence de la nouvelle.

Ce n’est pas nouveau que Facebook mette à jour les paramètres de son algorithme et nous promette de nettoyer notre fil de nouvelles. On se croirait vraiment dans le jour de la marmotte. Déjà, en 2014, il devait y avoir des pénalités pour les pourriels (spams) et une priorité aux contenus de haute qualité.

Pour améliorer leur portée et pour contrer la publicité, plusieurs entreprises, voire trop, se sont lancées dans les concours et les promotions. Mais, en février 2017, Mark annonçait une mise à jour de l’algorithme, pénalisant ainsi encore plus les publications qui demandent explicitement des interactions à leurs abonnés (« j’aime », commentaires et partages).

Crédit photo : Facebook

En bref, Facebook veut améliorer votre expérience client et fait la guerre ouverte aux mauvais usages en mettant encore à jour les moteurs de son algorithme pour que vous voyiez moins de :

  • concours répétitifs;
  • fausses nouvelles;
  • clickbait ou pièges à clic       

Ces mises à jour diminuent la portée organique des pages Facebook. Plusieurs de mes clients se plaignent d’avoir une portée de plus en plus faible alors que seulement de 10 à 12 % des abonnées de leur page voient leurs publications.

Il est impératif de toujours vérifier la fiabilité de vos sources et la qualité de l’information lorsque vous partager un lien externe à Facebook

L’authenticité et le temps réel sont désormais privilégiés. Au lieu de partager des publications provenant d’autres sources, Facebook vous invite à créer vos propres contenus «de haute qualité» qui intéresseront vos abonnés «naturellement». On fait ça comment? Quelle est la recette magique?

À QUI LA FAUTE?

Malgré toutes ces tentatives, notre fil de nouvelles est inondé de concours, de pourriels et de publicités.

Les premiers coupables sont les annonceurs eux-mêmes qui, faute de formation et de connaissance des règles, polluent le fil d’actualité avec les mauvaises pratiques.

Les consommateurs sont, eux aussi, fautifs. Nous voulons être connectés et partageons ce que nous croyons intéressant pour notre communauté. Mais ce n’est pas tout le monde qui aime les vidéos de chat.

Facebook connaît nos intérêts parce que nous lui disons à chaque clic, commentaire et partage.  De plus, nous pouvons filtrer la visibilité du contenu des publications de nos amis, des pages et des publicités!

Si vous n’aimez pas ce que vous voyez sur votre fil de nouvelles, vous devriez peut être faire le ménage et vous désabonner de quelques pages et amis!

FACEBOOK COÛTERA ENCORE PLUS CHER?

Avec deux milliards d’utilisateurs sur Facebook, ça fait beaucoup de trafic sur le fil de nouvelles!

Ouvrir un compte personnel Facebook, c’est gratuit.

Une page Facebook entreprise aussi.

Mais aucun média de promotion, traditionnel ou numérique, n’est gratuit. Votre budget de publicité Facebook devrait être intégré à votre stratégie marketing 360 et non être un segment parmi tant d’autres de vos postes de dépenses.

Je ne ferais pas confiance à un seul média pour vendre ma salade, d’autant plus si c’est un réseau social qui est composé avant tout d’amis et de proches et non de clients.

Votre positionnement sur Facebook ne devrait pas être évalué uniquement en fonction de la  portée, mais bien en termes d’objectifs SMART avec des indicateurs précis qui permettent de mesurer les résultats de votre stratégie.

Hein? De quoi tu parles Lana?

Les objectifs SMART sont un classique en marketing. Ce sont des indicateurs qui permettent de mesurer les résultats de votre stratégie.

Le gestionnaire de publicité Facebook vous offre justement de configurer vos campagnes  sur cette base.

Voulez-vous améliorer votre notoriété? Est-ce que vous désirez faire plus de ventes? Combien? Ou bien acquérir une nouvelle clientèle, un nouveau marché?

Pour sortir du lot, ça prend une stratégie et des ressources financières, oui! Mais aussi des ressources humaines et matérielles.

Pour toutes entreprises, Facebook n’est pas gratuit et ça prend de l’énergie et du temps!

Il est peut-être temps de mettre de l’énergie et des ressources sur votre site web, votre place d’affaires numérique où vous êtes propriétaire du contenu et où vous pouvez influencer votre référencement à coût sûr!

Peut-être que Facebook n’est pas le bon média social pour votre domaine d’affaires?

Réviser votre plan marketing et votre budget en début d’année devrait faire partie de vos priorités. N’oubliez pas que le marketing est la fonction névralgique qui servira à amener des fonds dans votre entreprise.

Nous voulons donner aux gens le pouvoir de bâtir des communautés et de se rapprocher

Enfin, la mission du fondateur de Facebook vous invite à bâtir une communauté engagée autour de votre marque. Les entreprises qui l’ont compris réussissent à sortir du lot. Ce sera d’ailleurs le sujet de mon prochain blogue.

En attendant la prochaine mise à jour de l’algorithme de Facebook,

Bonne année Mark!

Lana xx

Je suis Lana Pedneault, une consultante et une formatrice médias sociaux.

< Retour aux articles